Flox

Un mélange subtil de rythmiques reggae jouées à la sauce électro

Cet Anglais Installé en France depuis de nombreuses années n’a de cesse de faire bouger les lignes. Son nu-reggae-électro révélé en 2006 par Radio Nova et France Inter, continue chaque jour un peu plus de fidéliser son public, large et varié.

Le nouvel album de FLOX est d’ailleurs à cette image : multiple. « ALL MUST DISAPPEAR » est en quelque sorte une synthèse colorée de plus de 10 années de production phonographique et scénique.
On y retrouve les fondamentaux qui ont fait de ses deux précédents albums « THE WORDS » et « TAKE MY TIME » des classiques : un phrasé qui cogne (que ne renierait pas Mike Skinner de The Streets), qui côtoie tantôt un groove puissant, tantôt un reggae bondissant, tantôt une électro futuriste servi par une musicalité au service de vraies chansons mais aussi et surtout un univers qui chaque jour un peu plus s’affirme et s’orne de nouveaux éléments.

Artiste, artisan et producteur, Flox ne connaît l’ambition que par rapport à lui-même : se donner les moyens, c’est-à-dire être sérieux dans ce qu’il fait. C’est ce que l’on ressent au moment de l’écoute de ce nouvel album «home made» réalisé et produit par l’artiste lui-même. Une dentelle musicale qui ne laisse pas de place au hasard. «ALL MUST DISAPPEAR» est un album novateur, profondément ancré dans la modernité qui fera se lever les publics les plus réservés.